Ces dernières années, nous avons vu de plus en plus de recherches à l’intersection de la neurobiologie et de la psychologie, expliquant le lien entre notre cerveau, notre système nerveux et notre monde émotionnel. Parmi la grande quantité d’informations disponibles, il y a certaines idées clés que je partage habituellement avec les couples qui viennent consulter – et j’aimerais les partager avec vous aussi. Que peuvent donc nous apprendre les scientifiques travaillant en laboratoire sur l’amour ?

“Es-tu là pour moi ?” La relation comme un lieu sûr.

Notre cerveau est conçu pour la survie. Mais nous pensons généralement à la “survie” en termes d’attaque physique ou de blessure. Nous savons maintenant que le fait de se sentir lié aux personnes que nous aimons est aussi important que la survie physique. Lorsque nous avons besoin de notre partenaire et qu’il ne nous répond pas – ou pire, qu’il menace de nous quitter – notre cerveau réagit comme si nous étions en danger et passe en mode urgence.

Pour créer une sécurité émotionnelle, veillez à ne pas menacer votre relation, même lorsque vous êtes en colère ou que vous vous disputez. Pour avoir une bonne relation, vous devez donner à votre partenaire le sentiment que vous êtes là pour lui, quoi qu’il arrive.

“Je vais bien quand tu vas bien”. Le partage des émotions est crucial.

Avez-vous remarqué que lorsque votre partenaire se sent anxieux ou stressé, vous le ressentez aussi ? De même, lorsqu’il est heureux, une partie de son bonheur déteint sur vous. Il existe une base scientifique à ce phénomène : notre cerveau contient des “neurones miroirs” conçus pour établir l’empathie et des liens solides.

Cela signifie que vous avez tout intérêt à savoir comment calmer votre partenaire ou lui remonter le moral. Oui, c’est d’abord sa responsabilité, mais comme l’état émotionnel de notre partenaire peut avoir un impact profond sur nous, il est crucial d’avoir quelques astuces dans votre sac pour l’aider à se sentir heureux ou à sortir de sa détresse.

“Regardez-moi dans les yeux…” La communication non verbale est importante.

Avez-vous déjà vécu l’expérience où votre partenaire vous dit : “Qu’est-ce qui se passe avec toi ? Pourquoi es-tu comme ça ?” Et vous vous dites : “Quoi ? Je n’ai rien fait !” Le côté automatique et émotionnel de notre cerveau vérifie constamment que notre partenaire donne des signes de sécurité et de connexion. La clé ici est de savoir que ce n’est pas ce qu’ils disent, c’est la communication non verbale qui nous affecte vraiment. Il suffit de voir quelque chose sur le visage de notre partenaire, dans son regard ou dans le ton de sa voix pour que nous nous sentions concernés – ou pour que nous nous mettions en colère.

Voici un conseil : lorsque vous avez une conversation importante, veillez à maintenir un contact visuel suffisant avec l’autre. Selon l’agence de courtage matrimoniale pour seniors a Lyon, cela permet de rompre la transe de vos pensées et de faire comprendre à votre partenaire que vous êtes présent à ses côtés.

Cliquer ici pour d’autres articles !!!